Frais d’avocat du CHSCT

Le CHSCT ne disposant pas de fonds propres et étant une instance distincte du comité d’entreprise, l’employeur doit supporter les frais de procédure et les honoraires d’avocat, lorsque la contestation porte sur la désignation du président du CHSCT dès lors qu’aucun abus de la part de celui-ci n’est établi ; que la cour d’appel, qui a constaté que la contestation n’était pas abusive, a légalement justifié sa décision. Cour de Cassation. Chambre sociale. Audience publique du 25 juin 2002. N° de pourvoi 00-13375

Pas de commentaire Permalink

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Les champs requis sont grisés

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>