Badinter plaide pour la peine de mort du code du travail

 

Robert Badinter, une personnalité respectée pour sa lutte contre la peine de mort, est roulé dans la sanglante fange antisociale.

 » Lyon-Caen  » un nom longtemps respecté par les syndicalistes, devient lui aussi un bouffon du MEDEF.

Ce gouvernement salit tout sur son passage ! « Il pisse comme je pleure » sur tout ce qui faisait la fierté des humanistes et des progressistes. Le sale boulot sera fait avant de rendre les rênes aux légitimes valets du patronat.

Mediapart est là pour nous donner l’information : abonnez-vous !

Code du travail une commission Badinter particulièrement homog

Seul un sursaut des travailleurs peut abolir ce nouveau crime d’état contre les salariés. Le rapport de force et la lutte voici ce qu’il nous faut organiser !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Les champs requis sont grisés

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>