Les socialistes ont créé les CHSCT, les CHSCT sont victimes de leur gouvernement!

Livres2

Ils peuvent encore rendre de grands services. Préservons les restes de nos CHSCT  !

 

 

Après Michel Sapin et Emmanuel Macron, François Rebsamen continue la démolition du droit social !!!

Puis il s’en va ! La seule attitude positive pour salariés :

Mieux comprendre pour mieux faire fonctionner, mieux faire fonctionner pour mieux résister, pour mieux lutter.

Simultanément avec les attaques contre l’inspection du travail, contre la médecine du travail et au moment où les agents des CARSAT doivent eux-mêmes faire face à des risques graves liés à des facteurs psychosociaux, le gouvernement « socialiste » sacrifie une partie du droit syndical sur l’autel des profits immédiats et à courts termes.

Les orientations sont simples : les bases du mouvement syndical doivent être corrompues, le droit syndical amoindri.

 Les moyens de fonctionnement des organisations syndicales dépendent de moins en moins des cotisations des syndiqués. Les syndicalistes sont physiquement coupés des salariés. Les bases du mouvement syndical sont transformées pour faire évoluer le monde syndical sur le modèle des politiciens. Ces transformations ont déjà largement commencé.

Avec le temps, on parlera toujours plus de carrière syndicale, comme on parle déjà de carrière politique. Comme les hommes politiques, des syndicalistes seront transformés en petits potentats au centre de scandales divers et avariés (détournement de fonds, abus de bien social, corruption, pots-de-vin, négociation sur tapis vert…)…

 

Mais cela peut encore être contrecarré. Les reculs objectifs du droit syndical peuvent encore être compensé par un meilleur usage des syndicats, des institutions représentatives du personnel et notamment des CHSCT.

 

Le texte de la Loi Rebsamen c’est ici.

Les articles qui modifient le fonctionnement des CHSCT c’est ici.

 

 

.

Un œil sur l'actu